The Jazz Standard Project #30 : Goodbye Pork Pie Hat (1959)

Vrai, on l’a pas vu venir
c’était discret
faut être honnête

Il a bien essayé,
les jambes à son cou
et tout et tout

Mais bon

Ça ne prévient jamais

Ça prend.

(Collage de Thomad Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Écoutez « Goodbye Pork Pie Hat » par Charles Mingus :

Le blog du projet : The Jazz Standard Project

Yalla

J’ai épuisé ma vie

J’ai revu les batailles
du combat meurtrier

Les rêves réalisés
jusqu’aux points de bascule

et les moments intimes
qui nous auront grandis

Tout est calme
presque neuf

C’est pourtant la même vie
pourtant le même lieu
presque le même amour

Mais nous partons ensemble
pour cet autre pays.

Saloua

Le sable du désert est arrivé au seuil
et la mer, un instant, a salué l’orage

En souvenir de toi.

The Jazz Standard Project #28 : Take the A train

Monter à toute allure
sans se faire repérer

sans envie de choisir

juste se laisser guider
par le rythme du fer.

Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon

Écoutez « Take the A train » par Duke Ellington

Mais quel est donc cet étrange projet ?
(pour ceux qui prendrait le A train en route…)

Le Jazz Standard Project, initié par Thomas Durcudoy et Stéphane Bataillon, consiste à revisiter les plus grands standards du jazz (des années 30 aux années 50) et d’en proposer une interprétation en poèmes et en illustrations. Une anthologie guidée et sensible pour découvrir, de thème en thème, cette musique qui nous passionne et qui sublime nos vies.

Le blog du Projet : The Jazz Standard Project

The Jazz Standard Project #27 : Misty (1954)

Lentement se retourner
pour tenter des excuses

Elle n’est déjà plus là.

(Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Écoutez Misty par Erroll Garner

Mais quel est donc cet étrange projet ?
(pour ceux qui prendrait le A train en route…)

Le Jazz Standard Project, initié par Thomas Durcudoy et Stéphane Bataillon, consiste à revisiter les plus grands standards du jazz (des années 30 aux années 50) et d’en proposer une interprétation en poèmes et en illustrations. Une anthologie guidée et sensible pour découvrir, de thème en thème, cette musique qui nous passionne et qui sublime nos vies.

Le blog du Projet : The Jazz Standard Project

The Jazz Standard Project #26 : Solitude (1936)

On aimait jouer seul
sur le petit chemin

Regarder l’olivier
qui semblait se poser
les mêmes questions que nous

Et pouvoir préparer
l’élevage d’escargots
à la confrontation

Persuadé de sa force.

( Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Ecoutez Solitude par Duke Ellington

Le blog du projet : The Jazz Standard Project

Recovery

Pas le temps
des craquelures

Plutôt celui de l’arbre
lorsqu’il s’enracine

Afin qu’un autre rêve
fertilise le sol
et nous réveille vivant.