“Où nos ombres s’épousent” dans Panorama

Le mensuel chrétien de spiritualité Panorama , édité par Bayard, recense “Où nos ombres s’épousent” dans son numéro de mai 2011 (n° 476) : ” Je n’ai pas la douleur / Je n’ai pas le besoin / et je n’ai pas l’exil. / J’ai juste perdu / celle que j’aimais.” La collection “Jeune plume” , destinée à publier le premier recueil d’un poète, nous offre un lumineux petit ouvrage. Une poésie légère et dépouillée qui évoque les ombres et les lumières du travail de deuil d’un jeune auteur. Un souffle de vie traverse les pages. Et après la lecture, les mots continuent leur voyage dans le cœur du lecteur.”

Un commentaire

Brigitte Papleux 26/04/2011 Répondre

Bonjour, je suis contente de vous dire que je vais commander votre ouvrage car j’apprécie votre poésie .( nous avons des gouts communs, j’aime beaucoup aussi Guillevic que j’ai découvert lors d’une retraite à l’abbaye d’Orval; je crois que Bruno Doucey a été professeur d’un collège proche de mon village et que ma dernière fille a été une de ses élèves; mon premier fils est né comme vous en 1975…Quand j’ai joué avec sa fille ( 5 ans) sur Bayard kids, je crois avoir vu votre signature . ( J’aime beaucoup ce site .) Voilà…
Amicalement. Brigitte Papleux.

Laisser un commentaire