Image
qu’ils te feront porter

Jusqu’à ta fin
jusqu’à la fin
du souvenir
de cette mort

Double peine.

 

“C’est cruel de le dire, mais peut-être que le malheur ça vous apporte un nouveau souffle. Je crois que l’homme humainement est toujours paresseux. S’il n’y a pas quelque chose qui vous provoque, vous pousse ou vous blesse, alors l’homme reste toujours très las, facile. La vie devient trop facile. Peut-être que le drame, le malheur peuvent vous donner une impulsion de travail.” Zao Wou-Ki

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.