Note sur la poésie #33

Parfois, le poème résonne. Il nous met en mouvement lorsqu’il arrive à créer cette relation avec nous, durant son écriture, sa lecture ou son écoute. Il crée la dynamique qui est, qui fait la vie. Espace et temps précipité dans l’expérience sensible d’une parole hors d’usage.

Poésie, seule transcendance, non violente, non criminelle.
Jacques Roubaud, Poétique Remarques. Ed. du Seuil, 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.