Aller au contenu →

L’invention du poème #36

Écrire le poème, c’est faire sa part du monde. Certain de sa force, convaincu, dur comme fer, contre toute matière. Comme ces ermites priants. Au risque d’être inutile.

Écrire le poème, c’est tenter d’éclairer et de transmettre par les mots ce que l’on a pas encore expérimenté, mais que l’on pressent, profondément, depuis l’enfance. Que l’on ne sait pas, pas encore. Et encore. Et encore.

Prophète minuscule, prophète intime, ce non-accomplissement de ce qui est inscrit nous garde humble. L’ego reconnu, accueilli comme avec nos autres monstres, dans cette ménagerie qu’on transforme en spectacle, alternant chaque jour le soleil dans la nuit.

B.o.p (bande originale du poème) : A Mess like this – The Dø

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *