Aller au contenu →

Renoms

Ils sont les naufragés
d’idoles trop lointaines
pour reprendre la guerre

Ils sont les naufragés
qui revendiquent l’air

Un air chargé de poudre
Un air chargé de feu
chargé d’espoir et de martyrs

Fruit asséché du temps
au seul goût de légende

Ils sont les prisonniers
du désir d’un nom
qu’ils ne peuvent porter.

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *