Rétrospective 2019 / Une année en poésie #1 : Janvier

Bonjour à toutes et tous,

Comme chaque année depuis 2010, petit retour sur douze mois de création poétique avec trois poèmes par jour tracés au fil des mois de 2019 et ce, jusqu’au 31 décembre.

Une dernière année de la décennie très riche, marquée pour moi par la publication d’un troisième recueil, Contre la nuit, aux éditions Bruno Doucey, par les débuts d’une activité de critique et de médiation intense dans La Croix et La Croix l’Hebdo, le lancement du blog “Un poème pour la route” et la tenue de plusieurs expositions.

Un grand merci à vous de faire circuler ces mots, dans ce silence fulgurant qu’est la lecture d’un poème.

Préparation

Débarrasser l’espace

Détacher l’émotion
de la matière morte

Faire en sorte
que le calme demeure.

 

Notes sur la poésie #63

Nuit agitée. Tri et limitation des passions pour se donner une perspective. Pour se construire un fil qui pourrait nous guider. Poésie et journalisme littéraire. Privacy et open source. Typographie, design et signes. Minimalisme et escargot. Les mots, la langue, en tous cas. Ses formes. Au réveil, je regarde une étiquette “Monoprix” d’une housse de couette achetée par S. Noire et blanche, niveaux de gris. L’essentiel dit. Style international. Plus que les mots, la qualité des silences. Mais comment sortir de la contemplation du blanc ? Que faisait Guillevic face aux vides des quanta ?

 

Afrobeats

S’entraîner sur la piste
pour twister nos désirs
de quelques pulsations.

 

La couverture de Gustave N°81 de janvier 2019

Chaque mois, recevez par mail Gustave, un mensuel de poésie rempli d’inédits au format pdf.

Abonnez-vous pour le recevoir :
[mailpoet_form id=”1″]

 

> Retrouvez toutes nos rétrospectives depuis 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *