Skip to content →

Rétrospective 2015 #1 : Janvier

Bonjour à toutes et tous,

Comme chaque année depuis 6 ans, une petite rétrospective des quelques poèmes de ces douze derniers mois. L’occasion de vous souhaiter de très belles fêtes et une très bonne année 2016.

À très bientôt,

Stéphane

PowerMix (saint Augustin feat. Marcel Mauss)

Aime

donne
reçoit
rends

Et fais ce que tu veux.

Mine

Creuser encore le roc

Recueillir l’énergie
patiemment receler

Promettre de la lui rendre.

 

L’invention du poème (20)

Le goût des mots dans la bouche, les retenir en soi. Les faire tourner comme une boule d’air. Le goût du sang, de la lumière, de la neige. De l’angoisse de ce manque qui obsède la vie. Qui n’est pas là. Qui sera. Peut-être. Mais peut-être pas, mais surement jamais. Cerner ce vide à transformer. Pas de monstres, pas de visage. Vu dans un rêve l’autre jour, masqué. Remplacer ce vide ? Accumuler encore ? Non, disparaître un peu, en retrait, pour trouver le mouvement de son monde, un balancement. S’assoir. Confus et heureux.

« Tous les dragons de notre vie ne sont peut-être que des princesses qui attendent de nous voir heureux ou courageux. » Rainer Maria Rilke

 

Enfantillage

Écrire un poème avec son enfant.

« Un hippopotame
qui mord les enfants

Une girafe
qui mord pas

parce que les girafes
ça ne mord pas
et surtout pas les enfants

Un crocodile
qui mange tous les doigts des enfants
et la tête
et le nez
et tous les adultes

Peut-être il va nous manger

Un flamand rose
tout rose
ça mord pas

Un oiseau rouge
mord papa, maman et moi

Ouille ouille ouille !  »

Des fois, les enfants, c’est violent.

 

Posture

L’arbre ne parle jamais
du vent et des racines
et de sa position

L’arbre ne risque jamais
de rompre son bonheur.

 

Published in Poèmes

Comments

Laisser un commentaire