Aller au contenu →

Journal du Notry (6)

Une pièce importante vient aujourd’hui enrichir les collections du MMN (Metropolitan Museum of Notry). Rappelons pour la première fois que ce musée, basé dans la prestigieuse capitale française et accessible du monde entier à l’adresse www.stephanebataillon.com, est unique. De par son ambition, quasi démesurée, de rassembler TOUS les éléments existants de l’art Notry, comme de par sa taille, (45×60 pixels, au minimum). Il devrait ouvrir ses portes dans le courant de l’année 2010. Les cercles germanopratins bruissent d’ailleurs d’une insistante rumeur faisant état d’un gigantesque rétrospective à cette occasion.

La pièce proposée est l’œuvre, double, du premier investisseur de l’art Notry : merlinkeller. Fortement secoué dans ses certitudes lors de la désormais mythique exposition Notry ? an exhibition of nothing poetry, merlinkeller a non seulement crée, derechef, une œuvre initiale : OpN#000, prête à être investie par d’autres, mais également sa proposition d’investissement : OpN#000@merlinkeller selon la nomenclature de l’art Notry en vigueur. Faisant éclater tous les codes du Notry en rien, ces œuvres, réduisant au minimum discernable les éléments distinctifs acceptables, fait voler en éclat les théories établies des plus grands critiques d’art du mouvement, au premier rang desquels S.Bataillon lui même, seul en scène pour le coup. Sa réaction à la vue d’OpN#000 ? « Putain le con, il a fait très fort ! »

Profitons donc de cette ambiance de paix et d’allè#gresse pour découvrir cette œuvre sans attendre…

OpN#000

(vide, -∞ ; +∞, vision partielle)

.

.

.

.

.

OpN#000@merlinkeller

(vide, -∞ ; +∞, vision partielle)

.

.

.

.

.

Publié dans Art NoTry

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *