Note sur la poésie #7 : Feuilles

Il est des terres particulières pour que les mots ressortent, hors de toutes les langues. Des espaces sans risques où l’on peut tout tenter. Jusqu’au déchirement qui nous fait formuler et puis laisser le temps de façonner les pierres. En allié du chant.
Une sorte d’arbre.

Une réaction au sujet de « Note sur la poésie #7 : Feuilles »

  1. Merci :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.