Miguelito

Miguelito était un parfait idiot.

Jamais un mot censé, que des gestes déplacés.

Les yeux toujours mi-clos, Miguelito, c’était pas un héros.

Ce fût pourtant lui qui trouva la porte du château.

Buster sentit qu’il l’avait pris d’un peu trop haut.

Il descendit de son vélo.

Une réflexion sur « Miguelito »

Les commentaires sont fermés.