Aller au contenu →

Stéphane Bataillon Articles

« Regarde, je suis un pingouin ! » ma première histoire pour enfants dans Tralalire de mars

J’ai l’immense plaisir de vous annoncer la parution de ma toute première histoire pour enfants « Regarde, je suis un pingouin ! » dans le n°196 du mensuel Tralalire de mars. Une grande histoire pour les 2-5 ans sur les joies de la transformation et les grands petits bonheurs d’une relation père-fils. Merci à Claudia Bielinsky d’avoir tendrement illustré ce texte (je ne peux que vous conseiller d’aller découvrir sur son site son merveilleux travail d’illustratrice, j’espère que vous tomberez comme moi sous le charme).

« Je suis un pingouin » Texte : Stéphane Bataillon, Illustrations : Claudia Bielinsky. Tralalire n°196 – Mars 2017 – 5,95 euros. Bayard Presse. En kiosques.

Laissez un commentaire.

L’effondrement #16

J’avais tant de désirs. Pour toi, pour moi, pour nos vies. Tout était presque prêt. S’apprêtait à sortir. Une alchimie parfaite pour enfin t’éblouir. Plus qu’une question de semaines. Un mois, au pire. Rien qu’un léger retard. Dire que tu as tout gâché par tes caprices. L’homme est considéré par les dieux comme ayant peu de raison de même que l’enfant l’est par les hommes.

Ce temps perdu à force de n’avoir rien voulu choisir. À se garder ouvert tous les possibles. À regarder les autres prisonniers de leurs rails. À bien se moquer d’eux depuis l’abri des gares. Refuser même d’exercer notre puissance pour monter au plus haut, d’une extrême élégance, d’une pureté minimale qui ravirait sans bruits. Mais les autres sont partis. Déjà loin, maintenant. Et le temps, aussi, a filé. Et l’énergie nous manque pour l’ultime impulsion. Pour te prouver au moins que… oh et puis tant pis pour toi, conasse.

 

Laissez un commentaire.

L’effondrement #15

Reuben Nsemoh, un américain de 16 ans, s’est réveillé après trois jours de coma en parlant espagnol, langue dont il ignorait tout. Cela s’appelle le « syndrome de l’accent étranger ». Depuis 1941, plus de 55 cas de ce type ont été recensé. J’ai mal à la tête. Ça tambourine comme la révolte qui gronde. Ça s’éloigne. Les généraux gagnent. La vérité est ailleurs. Ne conjecturons pas au hasard pour expliquer les plus grandes énigmes. Nous sommes d’une histoire impossible à conter. Hasta la vista, bébé. J’ai froid. Si froid.

Laissez un commentaire.

Projections et rencontres autour du film « Les poètes sont encore vivants »

Le film documentaire Les poètes sont encore vivants (où j’ai l’honneur d’apparaître, revendiquant un peu de cette vivacité) sort au cinéma parisien Saint André des Arts à partir du 8 mars 2017, les 2 premières semaines il passe à 13 heures tous les jours sauf les mardis en présence du réalisateur Xavier Gayan. Puis il y aura 2 projections supplémentaires le mardi 28 mars et le mardi 4 avril.

Le 25 mars, Projection-débat, lectures et dédicaces autour du film en présence du réalisateur, de votre serviteur et de Charles Pennequin. Médiathèque Louis Aragon, 2 avenue Rabelais, 94120 – Fontenay-sous-Bois, à 15 h
Enfin, la semaine du 29 mars, 3 séances au cinéma de L’Espace Marcel Pagnol de Châteauneuf les Martigues.
Laissez un commentaire.

Pogames #2 : Échecs

Le mouvement se termine. L’espace est libéré pour protéger le Roi. Nous avons tous espoir d’une nouvelle fondation. Le pion arrive de l’autre côté. Sacrifice pour qu’une Dame épaule la mission. Il y a tant d’énergie face à ce désespoir. L’échec n’est plus permis.

Laissez un commentaire.

Le nouveau Bayam est lancé

C’est avec une joie non dissimulée que je vous annonce, après un an et demi de travail acharné, le lancement du nouveau Bayam ! C’est la première plateforme de contenus multisupports qui évolue au rythme des enfants de 3 à 11 ans. Avec, notamment, une première messagerie simple et sécurisée. Éditée par le groupe Bayard, plein de nouveaux contenus inédits à découvrir chaque semaine : des documentaires interactifs, des ateliers, des jeux et des vidéos comme le yoga des enfants de Pomme d’Api, 1 jour 1 pourquoi, les superdevinettes de Youpi ou les métiers de Sacha. Une belle aventure commence. Pour celles et ceux que ça intéresse, profitez d’un mois gratuit pour tester ça tranquillement : https://bayam.tv/fr/

Laissez un commentaire.

Particules fines

Pas seulement ralentir. Reprendre, d’une respiration, la marche à notre rythme. Suspendre et persister pour bien choisir les herbes. Saluer les insectes d’une infime révérence. Sorti du peloton, n’y voir plus qu’une masse soulevant la poussière. Ressentir l’oxygène jusqu’au bout des talons.

Laissez un commentaire.